Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
VIVRE MIEUX A MANTES-LA-JOLIE

Le blog de l'équipe municipale VIVRE MIEUX A MANTES-LA-JOLIE

ZOOM SUR: la cantine gratuite pour tous les enfants scolarisés dans les écoles de Mantes-la-Jolie

Lors des dernières élections municipales de mars 2020; la droite locale avait traité notre proposition par le mépris (« piège à gogos ») … tout en refusant au dernier moment le débat prévu par une télévision yvelinoise.

 Nous, nous n’avons rien lâché !

 Et nous continuons à défendre et à argumenter notre proposition.

 

Parce-que c’est un besoin.

 43,6% des familles de notre ville sont classées « à bas revenus » par la Caisse d’Allocations Familiale (CNAF).

La cantine gratuite pour tous les enfants fréquentant nos écoles maternelles et élémentaires, ce serait d’abord l’assurance d’un repas équilibré pour chaque jour scolaire.

 

Une mesure d’égalité et de solidarité.

 Nous proposons la gratuité de la cantine pour toutes les familles quels que soient leurs revenus.

Une mesure donc de solidarité (voir plus haut) mais aussi d’égalité républicaine.

 Tous les Mantais paient des impôts d’une manière ou d’une autre.

Et ces impôts financent le budget municipal: par l’imposition directe (taxes foncières « directes » pour les propriétaires, récupérées dans les charges pour les locataires).

Notre budget municipal est aussi financé par l’Etat (dotations qui proviennent de l’impôt sur le revenu, de la TVA …).

 Nous pensons donc que ce serait une bonne utilisation de nos impôts, favorisant l’égalité et la solidarité entre tous.

 

Pour une autre alimentation plus écologique et plus saine.

 Cela « pourrait » favoriser une autre alimentation avec le retour de la gestion de la cantine en régie publique.

 

En effet, plutôt que de confier l’alimentation de nos enfants à des « marchands de soupes » privés (dont le but est de dégager des profits), le retour en régie municipale permettrait de privilégier « les circuits courts » (agriculture de proximité notamment) et la qualité bio des repas.

   Le retour en régie publique offre d’ailleurs plusieurs possibilités concrètes, de la régie municipale (la Ville confectionne ses propres repas) à une intercommunalité choisie (la cantine est en régie publique à Limay et à l’Hôpital de Mantes-la-Jolie. Rosny-sur-Seine a annoncé dernièrement que la commune allait s’y engager).

 Il est donc tout à fait possible que plusieurs communes proches, notre hôpital se réunissent et définissent ensemble un véritable projet commun où chacun apporte son expérience, ses compétences acquises et partage jusqu’au financement..

 

Mettre en œuvre

un processus

 Il ne s’agit pas d’en faire une proposition « électoraliste ».

 Si on veut respecter les Mantais, il faut être sérieux !

 Nous proposons donc pas la mise en œuvre d’une telle décision du jour au lendemain mais un processus qui s’étalerait sur deux mandats municipaux :

¨ d’abord la réduction chaque année de 10% du prix des repas payés par les familles,

et dans le même temps, de réinvestir dans les capacités d’accueil des enfants, d’une cuisine centrale ou intercommunale

 

Le coût d’un tel

processus

  En année « pleine » (hors COVID), les familles mantaises reversent en moyenne à notre commune 3 euros par repas - soit 600.000 euros à la Ville.

 La réduction de 10% du prix payé par les parents coûterait donc 60.000 euros à la Ville la première année - soit une proportion infime (0,0006 %) du budget municipal qui est équilibré « bon an mal an » aux alentours de  100 millions d’euros.

 Nous aurions donc tout à fait les possibilités financières d’élargir chaque année les capacités d’accueil des enfants et de retrouver les compétences municipales nécessaires.

 Quand on réalise que la passerelle sur le Pont de Limay (gelée en hiver) a coûté 10 millions d’euros, que plusieurs dizaines de millions d’euros sont gaspillés dans le but illusoire de faire venir à Mantes-la-Jolie une population plus fortunée (du Val-Fourré où on casse les logements sociaux sans en reconstruire au Centre-Ville avec le projet « gares » où on veut exproprier de fait des Mantais qui ont fait de gros efforts financiers pour se maintenir dans le quartier en passant par les destructions programmées du « 105 » ou de la Croix-Ferrée à Gassicourt), il s’agit donc bien d’une question de choix politiques au vrai sens du terme.

 

Les retombées

économiques

 Que feraient les familles de cet argent économisé dans leur budget ?

Elles l’investiraient « en bourse » ou elles achèteraient davantage pour satisfaire leurs besoins (et notamment dans les commerces de proximité) ?

 Poser la question c’est y répondre: ce serait un cercle vertueux reposant sur des dépenses municipales utiles.

 ***********************

Surprenant ?

Même New York s’y est mis.

La ville de New-York aux Etats-Unis s’y est mise depuis la rentrée scolaire 2017.

Depuis cette date, en effet, la cantine est devenue gratuite dans les écoles publiques.

Comme l’avait fait savoir à l’époque la rectrice de l’Académie de New-York: dès la rentrée scolaire de 2017, tous les élèves inscrits dans une école publique de l’Etat se verront offrir leur déjeuner à la cantine (…/…). Pour rester concentrés en classe, il ne faut pas avoir le ventre vide » ajoutant que ce serait aussi « lutter contre les stigmatisations et le racisme social entre élèves ».

New-York à l’époque ne faisait qu’emboîter le pas à plusieurs autres villes comme Chicago, Detroit, Dallas ou encore Boston.

Pourquoi ce qui est devenu possible dans « le pays du libéralisme » ne le serait-il pas en France … et à Mantes-la-Jolie ?

(Source. France 24)

 

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article