Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
VIVRE MIEUX A MANTES-LA-JOLIE

Le blog de l'équipe municipale VIVRE MIEUX A MANTES-LA-JOLIE

Conseil municipal du 7 février 2022. Débat d'orientation budgétaire et question orale

Vous trouverez, ci-dessous, l'intervention de Marc Jammet pour ce qui concerne le débat d'orientations budgétaires (non mise en ligne en vidéo par la Municipalité) et la question orale déposée par Armelle Hervé (dont le Maire dès le début du Conseil municipal a exclu tout débat).

Débat d'orientations budgétaires (intervention de Marc Jammet)

Tout d'abord quelques considérations vis-à-vis de ce qui nous est présenté.

Je ne vais pas trop m'y attarder puisqu'il s'agit ce soir d'un débat et non d'une prise de position vis-à-vis de votre politique municipale, ce qui sera le cas lors du vote du budget municipal.

Sur les éléments financiers, j'observe que la DGF - dotation globale de fonctionnement - augmente un petit peu.

Nous l'aurions souhaitée plus importante c'est vrai mais on ne peut pas vraiment dire que c'est cette DGF qui obère notre budget.

Par contre, l'attribution compensatoire négative de la GPSEO à 400.000 euros est, elle, inquiétante.

Une attribution qui s'est accompagnée l'année dernière de 1,3 millions d'euros de régularisation.

Vous rappelez le manque à gagner sur deux ans, nous vous rappellerons, nous, le fossé entre ce que nous reversait la CAMY - 3 millions d'euros - et cette attribution négative: il nous manque 3,4 millions d'euros de recettes !

Et cela va se traduire par une augmentation des impôts locaux: d'une part les bases sur lesquelles sont appliqués les taux qui augmentent de 2%, d'autre part la nouvelle fiscalité - une ligne à 6% - qui va être votée à la GPSEO, soit une augmentation de 30%.

Deux autres choix qui y sont liés.

Les dépenses de personnel qui n'évoluent que de 2% (inflation) alors que les primes indiciaires - injustes - de 80 euros pour 75% des agents à 4.000 euros mensuels pour certains hauts fonctionnaires - sont estimés à 500.000 euros.

Le personnel demeure donc à nouveau le parent pauvre (1,13% en 2021), avec une précarisation qui perdure.

Sur 1047 salariés au total, seuls 534 d'entre eux sont fonctionnaires, à peine la moitié !

Et vous envisagez positivement le départ moyen de vingt agents chaque année.

En clair, vous voulez réduire le personnel et donc les services rendus à la population.

Autre choix lié: les économies envisagées sur nos écoles avec en premier lieu le regroupement des écoles ROUSSEAU - COLETTE - JONQUILLES et la fermeture de l'école maternelle LES ANEMONES qui va aller avec.

Comme vous l'écrivez: vous voulez "rationaliser les coûts d'exploitation".

Comment peut-on parler ainsi de l'avenir de nos enfants ?

Je m'en arrêterai là sur les indicateurs que vous nous fournissez.

Et vous l'aurez compris, nous sommes en désaccord profond avec la politique qui, quel que soit le maire en exercice, est menée maintenant depuis 27 ans.

Nous estimons que l'on peut faire autrement

Je pense tout d'abord à la santé.

Il n'y en a pas un mot dans le DOB présenté.

Mantes-la-Jolie est particulièrement sinistrée de ce point de vue.

Avec une politique menée à courte vue - je pense notamment au centre de vaccination Covid qui, depuis deux ans, valse d'un lieu à l'autre et vient de laisser la place ... au salon de la chasse !

Et ce n'est malheureusement qu'anecdotique parce que la situation c'est aussi un hôpital public qui manque cruellement de moyens sans que vous ne protestiez, un véritable désert médical qui s'aggrave mois après mois, des médecins surchargés qui les uns après les autres se voient obligés de refuser de nouveaux patients.

Je ne sais pas si vous vous en rendez compte mais comment pouvez-vous concilier votre volonté affichée de faire venir à Mantes-la-Jolie de nouveaux arrivants alors qu'ils ne pourront pas, de fait, bénéficier d'une politique de santé digne de ce nom.

D'où notre proposition de la création d'un centre municipal de santé avec une politique attractive (on va chercher les internes qui sortent des facs parisiennes de médecine pour leur proposer de les embaucher).

Ca, ça couterait à l'année, compte tenu des remboursements CPAM et mutuelles, 16.000 euros à l'année pour chaque médecin.

La Ville en a donc les moyens, c'est une question de choix politique.

Et ce serait beaucoup plus efficace que la maison de santé qui n'a rien à voir et autour de laquelle vous communiquez beaucoup.

Une maison de santé dont les premiers pensionnaires ont été deux infirmières libérales qui étaient installées précédemment ... rue de la Somme.

C'est à dire que pour les Mantais et leurs besoins, cela ne changera rien.

Autre proposition. Le retour du social.

Là aussi on n'en parle pas beaucoup dans le DOB que vous nous proposez. Parce qu'il est réduit à la portion congrue.

C'est la raison pour laquelle nous proposons d'autres choix en ce domaine: la cantine gratuite pour tous les enfants fréquentant nos écoles primaires et sa gestion en régie municipale.

Il est tout à fait dans nos moyens financiers de commencer à amorcer ce processus et de baisser dès cette année de 25% la participation des parents.

Coût ? Seulement 150.000 euros !

Et nous proposons d'accompagner ce processus de chèques municipaux fléchés vers nos commerces.

Une bonne manière de répondre aux besoins d'habitants de plus en plus nombreux et de revitaliser nos commerces locaux.

Ce serait même un cercle vertueux puisque cela ne coûterait pratiquement rien à notre commune si l'on tient compte des nouvelles recettes fiscales que la revitalisation de nos commerces apporterait.

Nos écoles et les enseignants.

Nous proposons de maintenir et d'entretenir comme il se doit nos écoles de proximité - et d'envisager maintenant très sérieusement l'ouverture de deux nouvelles écoles: l'une au centre-ville, l'autre à Gassicourt.

Plus nous prenons de retard, plus ce sera difficile.

Nous proposons du même pas de valoriser le travail formidable que réalisent les enseignants.

C'est la raison pour laquelle nous proposons d'aider à une action pérenne en utilisant les anciens logements de fonction que nous pourrions leur louer à bas prix, dégressifs même selon la durée de résidence et de fonction.

L'emploi.

Tout ne dépend pas de nous mais il n'est pas possible que nous n'essayions rien en ce domaine.

Sans cela, nous allons devenir une ville-dortoir.

Cela suppose des prises de position claires sur l'avenir de Renault à Flins, d'Adient à Rosny, de Dunlopillo à Limay plutôt que d'accompagner les fermetures.

Nous proposons de mettre en oeuvre des initiatives municipales concrètes.

Nous proposons la création d'un service municipal de l'emploi qui serait chargé d'une part de recenser les départs en retraite dans les entreprises de notre région, de construire des formations adéquates pour remplacer ces départs en retraite.

Avec une règle d'or: nous n'accepterons plus la disparition d'un seul emploi.

Et puis il faut stopper l'épuration sociale en cours à Mantes-la-Jolie, sous prétexte de l'arrivée d'Eole à nouveau retardée et extrêmement coûteuse: ce sont plusieurs dizaines de millions d'euros qui sont mobilisés avec les subventions qui vont avec.

Et une épuration sociale qui ne veut pas dire son nom.

Elle touche nos quartiers populaires - Val-Fourré, Croix-Ferrée, "105" que vous avez prévu de détruire.

Elle touche aussi entre les deux gare, boulevard du Maréchal Juin, rue Porte-aux-Saints, une population qui ne s'attendait pas à en être victime.

Une population aux revenus moyens, qui a fait et qui fait beaucoup d'efforts pour se maintenir et que vous ne trouvez plus assez riche pour qu'elle reste mantaise, que vous embêtez en lui refusant toute modification de son patrimoine, le tout au profit de promoteurs immobiliers, véritables vautours.

Je l'avais déjà dit ici même dans un silence glacial et gêné, je le répète ce soir: regardez les engins de chantier qui détruisent les propriétés.

Imaginez un seul instant qu'Eole n'arrive plus à Mantes-la-Jolie avec la faillite en chaîne des promoteurs immobiliers (pour qui je ne me fais aucun soucis pour qu'ils retombent sur leurs pattes financières) et c'est à une ville bombardée, détruite que ressemblerait Mantes-la-Jolie.

Avec à la clef, des petits propriétaires qui, par centaines, verraient leurs propriétés détruites sans même en être indemnisés.

Je m'arrête là pour affirmer à nouveau qu'il y a besoin à Mantes-la-Jolie d'une nouvelle politique, respectueuse des habitants et de leurs besoins.

Question orale - agents municipaux - déposée par Armelle Hervé.

QUESTION ORALE CM DU 07 02 2022 : retrait délib du 29 11 2021 sur le RIFSEEP

Lors du CM du 29 novembre 2021, toute la majorité municipale d’alors (LR, Modem, En Marche) a voté 2 délibérations concernant le personnel communal :

La première sur l’augmentation du temps de travail et son corollaire dans la seconde sur la mise en place du RIFSEEP – le nouveau régime indemnitaire.

En clair le groupe d’opposition Vivre Mieux à Mantes-la-Jolie a voté contre les deux délibérations en dénonçant le fait que tout en augmentant la durée de travail des agents, vous alliez contraindre 75% d’entre eux à percevoir une prime annuelle de 80 € au lieu des 1000 € précédemment, et ce depuis le 1er janvier 2022.  Tout en confortant les plus hauts traitements avec des primes annuelles de 3000 € voire même 4165 € pour l’un d’eux !

Vous aviez voté cette injustice flagrante tant dans les montants que dans les conditions d’octroi en les liant « au mérite », dans un contexte très tendu.

A juste titre, un mouvement de grève sur plusieurs jours refusait ce diktat et demandait l’ouverture de négociations.

Entre ce CM et aujourd’hui, Monsieur le Maire vous avez annoncé dans la presse que vous souhaitiez revenir sur la délibération du régime indemnitaire, que ce serait acté lors d’un CM extraordinaire ou – annoncé comme tel aux territoriaux – lors d’un prochain CM.

Or cela n’a pas fait l’objet d’une délibération ce soir.

Pour quelle raison ?  A quand l’annulation de cette délibération qui est effective depuis le 1er janvier 2022 ?

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article