Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
VIVRE MIEUX A MANTES-LA-JOLIE

Le blog de l'équipe municipale VIVRE MIEUX A MANTES-LA-JOLIE

Municipale partielle. Ils racontent n'importe quoi pour gagner des voix !

Pour certains tout est bon pour gagner des voix quitte évidemment à tromper les Mantais.

Quelques exemples ( mais la liste n'est pas exhaustive malheureusement):

Jean-Luc Santini. Lui il veut reconstruire des écoles "en particulier Paul Bert". Le problème c'est qu'au moment où ces écoles ont été fermées (voire détruite comme Les Iris), malgré les protestations et les manifestations des parents d'élèves, Jean-Luc Santini était Maire-adjoint chargé de l'Urbanisme et Michel Vialay Maire. Ils se présentent maintenant Jean-Luc Santini comme tête de liste avec Michel Vialay, candidat sur cette liste. Derrière eux et tirant les ficelles, celui qui avait juré ses grands dieux que l'école Uderzo serait "un plus" et qu'il était hors de question de fermer d'autres écoles.

 

Propagande éhontée
Mai 2012. En réponse aux protestations des parents d'élèves, Michel Vialay et Jean-Luc Santini font casser l'école maternelle Les Uris

Promesse vite oubliée quand il s'est agi de "remplir" cette école à la rentrée scolaire 2012 (une petite dizaine d'inscrits) alors ... il a cassé !

Raphaël Cognet.

Lui, il veut reconsidérer toutes les opérations d'urbanisme. Le problème c'est qu'il a toutes approuvées et ceci quelques jours après qu'il ait été élu Maire par la majorité de droite du Conseil municipal en décembre 2017. Ainsi dans le premier qu'il a signé, il s'engage auprès de l'EPFIF (Etablissement foncier d'Ile de France) à la confidentialité. Ce qui veut dire qu'il s'engage à ne pas communiquer aux Mantais ce qu'il vient de signer. Vous trouverez en lien ci-dessous ce document.

Vous avez dit de gauche ? David Stefanelli est candidat sur la liste "Printemps Mantais" qui se dit de gauche. Le problème ? C'est qu'il y a deux ans, le même candidat était tête de liste socialiste de "Rassemblement Mantes Avenir" soutenue par La République en Marche de Macron et le Mouvement Démocrate de François Bayrou. On comprend mieux pourquoi à l'époque ni les socialistes ni les Verts de Mantes-la-Jolie après l'explosion de cette liste n'avaient éprouvé le besoin au moins d'appeler à voter contre la droite. Et on comprend mieux pourquoi ils voudraient profiter du travail réalisé par les élus de VIVRE MIEUX A MANTES-LA-JOLIE auquel ils n'ont jamais participé.

Le document de l'EPFIF que Raphaël Cognet s'était engagé à ne pas communiquer

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article